Arkhama.free.fr
Port > Critiques de bandes dessinées > L’incident du Sakai et autres récits guerriers/La force des humbles

L’incident du Sakai et autres récits guerriers/La force des humbles

lundi 14 décembre 2009

Après Satsuma, l’honneur de ses samouraïs, Hiroshi Hirata continue son exploration du passé du Japon, décrivant avec réalisme des situation historique.

Ville de Sakai, 1868. La milice de la ville expulse des militaires français, fauteur de troubles. Des coups de feu sont échangés et onze français sont tués. Le ministre de France au Japon demande alors une punition exemplaire pour les soldats de Sakai. Vingt d’entre eux devront se faire seppuku.

Pourquoi faire une critique groupée de L’Incident de Sakai et de La Force des humbles ? Tout simplement parce que ces deux mangasont assez proches : ce sont tout les deux des recueils de nouvelles ayant pour protagonistes des samouraïs ou soldats japonais et tout deux sont l’œuvre de Hiroshi Hirata, l’auteur de Satsuma).

Si le premier recueil, L’Incident du Sakai n’est constitué que d’une succession de nouvelles, le second place entre chacune une page où l’auteur explique ses recherches ou bien présente un court entretien avec le protagoniste de son histoire. Une manière d’ancrer dans notre quotidien ces histoires de samouraïs. Tout comme pour Satsuma, c’est alors le côté profondément humaniste qui ressort des œuvres, même si les histoires sont empruntes d’une grande violence -peu finissent sans une séance de seppuku...-. Le trait, réaliste sert parfaitement le réalisme de l’ensemble.

Difficile de ne pas se passionner pour ses hommes prêt à mourir ou à souffrir pour leur seigneur -voir le samouraï s’automutilant pour donner sa propre chair à manger à son seigneur ! - ou pour une cause, et ce, sans remords.

Partager sur Facebook Delicious Digg! submit to reddit

Salle des cartes | Cabine du capitaine | Site armé par  SPIP | © Arkhama.free.fr