Arkhama.free.fr
Port > Critiques de bandes dessinées > The twelve (1)

The twelve (1)

vendredi 28 mai 2010

1945. Les soldats américains entrent dans Berlin, accompagnés de tout ce que leur pays compte de super-héros : Captain America, bien sûr, mais également d’autres que l’Histoire a oubliée. Douze d’entre eux vont pourtant tomber dans un dernier piège tendu par les nazis. Cryogénisé en vue d’expériences futures pour la quête de "l’übermensh", les douze disparaissent pendant une soixantaine d’année avant d’être redécouvert et ramené à la vie.

Si vous vous intéressez aux comics, le nom de J. Michael Straczynski ne vous est surement pas inconnu. Après avoir repris les aventures Spider-man, il a publié bon nombre de comics tel que Midnight Nation ou Rising Stars. Il a également travaillé pour la télévision (on lui doit Jeremiah et Babylon 5) ou encore récement pour le cinéma (le scénario de film de Clint Eastwood L’Échange, c’est lui). Autant dire qu’un nouveau comics du monsieur a de quoi susciter l’intérêt...

J.M. Straczynski nous entraîne donc à la suite de super-héros des années 40. Mais attention, pas n’importe quels héros. De vrais super héros dont les aventures étaient édités à une époque où Marvel s’appelait encore Timely Comics au kitsch assumé. Du moins au début. Car si le commencement de cette aventure nous plonge dans les histoires de super-héros des années 40, bien vite, nos héros vont se retrouver de nos jours, et là c’est une toute autre histoire. Difficile en effet de s’adapter à un monde auquel ils n’ont pas été préparé, de découvrir la disparation de sa famille. On découvre également que l’histoire personnelle de certains des héros les plus kitsch est plus poignante qu’il n’y parait - Rockman par exemple - tandis que d’autres ne sont motivés que par la gloire - Blue Blade -.

Sans compter que ce groupe à été réveillé juste à l’issu d’une tournant de l’histoire des super-héros : l’épisode de Civil War [1]. L’état américain est donc ravi d’avoir retrouvé ces héros d’une époque où le gouvernement, représentant l’ultime rempart contre le fascisme, voyait ses ordres suivis, sans question posée, par les héros. Pour conserver ce groupe à ces ordres, l’état américains semble donc prêt à tout...

The Twelve semble donc, à mi-parcours, plein de promesses. En attendant le second et dernier volume de l’histoire, procurez vous donc le premier, un immanquable.


Notes

[1] Pour les non connaisseurs, La série Civil War raconte la guerre civil entre les différents super-héros suite à la loi récemment voté leur imposant de rendre public leur identité secrète.

Partager sur Facebook Delicious Digg! submit to reddit

Salle des cartes | Cabine du capitaine | Site armé par  SPIP | © Arkhama.free.fr